Souvenir de balade : " de Brest à Montigny " (flèche 2018)

Brest - Plouyé (75 km)

20180923 pierre filoche patrick bertrand fleche brest 01Le dimanche 23 septembre 2018, nous arrivons à la gare de BREST à 13 heures 40.

Dès la sortie de la gare, Pierre FILOCHE met en route son GPS et docilement nous suivons le parcours mentionné par ce petit appareil. Nous tournons à droite, à gauche, encore à droite et nous descendons une avenue, puis la trace du GPS nous indique de revenir sur nos pas. En fait, nous tournions en rond ! Après plusieurs demandes de renseignements auprès des autochtones, une charmante dame nous indique avec précision la route à suivre. Nous longeons le port de commerce, l'aquarium Océanopolis puis nous trouvons l'entrée du pont Albert Louppe (ancien pont routier conservé et transformé en voie réservée aux cyclistes et aux piétons).

Après réflexion, Pierre constate que son fameux GPS était programmé avec un départ à partir du centre ville, alors que nous avons débuté notre parcours de la place de la gare de Brest.

20180923 pierre filoche patrick bertrand fleche brest 04A partir de Plougastel-Daoulas, notre progression s'est effectuée avec un fort vent latéral accompagné de rafales à 50 km/h. Nous traversons Daoulas, Sizun, puis la route a commencé à être plus vallonnée, avec une succession de montées et de descentes qui ne permettent pas de repos.

Au passage au Roc Trévezel (349m) la route serpente au milieu des landes battues par le vent. Au sommet, nous avons pu admirer le réservoir Saint Michel et l'ancienne centrale nucléaire de Brennilis. Après Huelgoat, nous sommes arrivés au terme de notre première étape à Plouyé au cœur du Parc Régional d'Armorique. Hébergement dans un gîte typique de la Bretagne profonde.

Après le diner, sur les conseils de notre hébergeuse, nous visitons le bar, tabac, épicerie du village. Le bistrot TY ANN (la maison d'Anne) est tenu par Jean-Pierre que nous surnommons le druide. Ce café-épicerie a été ouvert au début du 20ème siècle. Derrière le comptoir il y a des affiches partout, les plus récentes dénoncent l'aéroport de Notre Dame des Landes. Contre le mur du fond, des dizaines de petites photos et de cartes postales souvent décolorées, passées ou saturées.

Lundi 24 septembre de Plouyé à Uzel (97 km)

20180923 pierre filoche patrick bertrand fleche brest 02Le début de matinée est frais mais ensoleillé, puis le ciel est devenu plus nuageux mais sans précipitation. Dans l'après-midi, le vent est devenu plus puissant. Après le contrôle de Callac, nous nous faisons houspiller chacun notre tour par un agriculteur irascible. Ce monsieur était en colère car il ne pouvait pas nous doubler dans les descentes, car son tracteur remorquant une citerne à purin, était bridé à la vitesse de 30 km/h. Il aurait souhaité que nous nous arrêtions sur la bas côté afin de le laisser nous doubler. Pour une fois que l'on pouvait aller plus vite qu'un engin motorisé, cela aurait été dommage ! De plus, il a tourné sur la droite 500 mètres plus loin pour aller surement chez lui. Quelques kilomètres plus loin, à l'approche d'une ferme un chien hargneux a voulu gouter à nos mollets. Décidément cette matinée ne nous portait pas chance !

Le soir à l'étape nous nous reposons de nos émotions dans ce département des Côtes d'Armor à Uzel. C'est dans ce village que naquit Fulgence Bienvenue le fondateur du métropolitain de Paris.

Mardi 25 septembre d’Uzel à Fougères (151 km)

C'est l'étape la plus longue de notre périple. Nous traversons les Côtes d'Armor par des petites routes vallonnées avec toujours un vent d'est, nord très défavorable. Par contre, ce matin le thermomètre affiche 5°c, mais grâce à la technique de Pierre, j'enfile des gants MAPA sous mes gants courts de cyclo ce qui me permet de limiter le froid aux extrémités des doigts.

A Sens de Bretagne, Gérard un ami de Pierre vient à notre rencontre pour nous guider jusqu'à Fougères afin de nous restaurer et de nous héberger, avec la délicate attention d’être en tête pour finir ce parcours protégé du vent.

Le soir, nous sommes accueillis très chaleureusement par Madeleine et Gérard. Nous disposons chacun d'une chambre et nous bénéficions d'un service de lingerie qui comprend le lavage et le séchage de nos affaires de cycliste. Quel luxe !

Mercredi 26 septembre de Fougères à Ailières Beauvoir (135 km)

Aujourd'hui, nous traversons quatre départements (l'Ile et Vilaine, la Mayenne, l'Orne et la Sarthe).

20180923 pierre filoche patrick bertrand fleche brest 03Après un bon repos et un petit déjeuner copieux chez nos amis, nous rechargeons nos montures, enfin surtout la mienne car Pierre roule en version light !

Gérard nous accompagne pendant 32 kilomètres jusqu'à la commune de Gorron. Le vent est toujours sensible mais il a perdu en intensité, et toujours pas la moindre goutte de pluie.

A partir de Lassay les Châteaux, les premières difficultés apparaissent et la journée sera rythmée par des successions d'ascensions et de descentes. En effet, nous sommes dans les Alpes Mancelles et nous traversons le magnifique village de Saint Céneri le Gérei.

Avant notre arrivée à Ailières Beauvoir, nous traversons la très belle forêt de Persienne avec une montée de 7 à 8% de 3,5 kms appelée le col des quatre gardes qui culmine modestement à 323m.

Le soir à l'auberge de l'orée du bois, nous disposons encore d'un service lingerie complet ainsi que d'un garage, chez la voisine enchantée de nous rendre service, fermant à clé pour entreposer nos vélos. En fait, on y prend gout au luxe !

Jeudi 27 septembre d'Aillières-Beauvoir à Fontaine-Simon (70 km)

Initialement, nous avions envisagé de terminer cette flèche en parcourant les 165 derniers kilomètres d'une seule traite. Après réflexion et une rapide concertation, afin de préserver au mieux notre santé, nous avons décidé de scinder cette étape en deux parties. Grâce à l'ami Gérard, rappelez-vous notre hébergeur à Fougères qui nous a trouvé un hôtel restaurant à Fontaine-Simon dans ce village qui se situe à 11 kilomètres au sud de Senonches.

Au cours de cette journée, le vent a diminué d'intensité avec un parcours beaucoup moins vallonné et un kilométrage réduit. L’étape terminée, nous avons pu faire une promenade sous un soleil de plomb, autour d’un plan d’eau entouré de cabanons construits artisanalement.

Dans cet hôtel : restaurant, bar et PMU, nous nous retrouvons un peu dans une machine à remonter le temps. En effet, le mobilier, les sanitaires, les tapisseries sont typiques de la fin des années 40 début des années 50. Tout semble figé depuis des décennies avec toilettes et douche sur le palier et un couchage qui était le précurseur du hamac...

En revanche, le repas du soir est gargantuesque avec une entrée de charcuterie et de crudités, rognons, pommes de terre vapeur, plateau de fromages suivi d’un dessert accompagné d'une bouteille de vin (le tout pour 14 euros). Le lendemain, le petit déjeuner sera également très copieux et parfait pour des cyclos.

Vendredi 28 septembre de Fontaine Simon à Montigny (104 km)

Ce matin, départ 8h pour ne pas être en retard avec nos amis du VCMB venus à notre rencontre. Le vent est faible mais toujours présent et de face. Après 1 kilomètre parcouru, en fouillant dans la poche de mon maillot, je m'aperçois que j'ai conservé la clé de la chambre de l'hôtel. Les neurones remis en place, je fais demi-tour pour la rendre à l'hôtelier. Décidément, j'aime bien rallonger les étapes ! Surtout qu'aujourd'hui, sur le parcours avant Digny, la route est fermée en raison de travaux et la déviation nous oblige à effectuer un détour de 10 kilomètres supplémentaires. Ensuite, nous traversons Chêne Chenu, Ormoy, nous escaladons la côte de Coulombs puis nous atteignons Faverolles.

20180923 pierre filoche patrick bertrand fleche brest arriveeAprès La Boissière-Ecole, nous retrouvons avec un quart d’heure de retard, mais avec joie : Nelly LE GOUALHER, Christian GRALL, Alain PEYRELADE et Jacques ZINGRAFF, venus à notre rencontre pour nous accompagner jusqu'à Montigny...

Un dernier pointage à Montfort L'Amaury dans une boulangerie et la consommation de quelques pâtisseries locales, nous filons grâce à notre grand Jacques (GPS sans faille) jusqu'à l'arrivée. Pour finaliser notre flèche, nous invitons nos quatre accompagnateurs à partager le verre de l'amitié servi avec doigté par et chez Domenico, au Bar du Manet !

Ce voyage itinérant qui associe aventure humaine, sportive et culturelle restera gravé dans nos mémoires. Par l'écriture de ce récit, nous voulons montrer qu'il n'y a pas d'âge ou de capacités physiques particulières pour faire du vrai cyclotourisme. Il suffit d'adopter son projet et ses étapes à ses aptitudes du moment.

Nous souhaitons que beaucoup de membres du club nous copient et consomment ce loisir sans modération.

Patrick BERTRAND (vcmb groupe 5)

accompagnant Pierre FILOCHE (groupe 3), dans sa 20ème et dernière Flèche de FRANCE - ACP)

Partenaires

 La Fontaine Restaurant   Go-Sport   orpi montigny logo mini   Immopret

Alltricks                          Cybervelo 2015

Montigny  St-Quentin-en-Yvelines 2015   Conseil Général des Yvelines    Logo CODEP    ffct coreg idf 2016  FFVelo logo  logo-ffct